Théâtralias

« Si tu ne viens pas au théâtre, le théâtre vient à toi » : telle est la devise des Théâtralia depuis son lancement en 2009. Créée par Diane Vandermolina, rédactrice en chef de La Revue marseillaise du théâtre rebaptisée RMT news, ce festival au concept original doublé d’un salon du théâtre a pour objectif trois jours durant de faire découvrir gratuitement toute la richesse de l’offre culturelle de la Cité phocéenne. En s’installant au Centre Bourse en octobre, lieu insolite, Les Théâtralia viennent à la rencontre d’un très large public. C’est l’opportunité pour les professionnels de bénéficier d’une visibilité accrue, une passerelle entre le public et les acteurs mais aussi entre les compagnies et les lieux de représentation. Et pour les spectateurs, de se laisser surprendre par la diversité des œuvres présentées…

Qu’est ce donc que les Théâtralia ?

Il s’agit d’un salon dédié au spectacle vivant sous toutes ses formes, ouvert à un large public au cœur du centre ville de Marseille, le Centre Bourse, où les salles de spectacle et artistes présentent des extraits de leurs créations et la programmation de leur saison à venir dans les stands et espaces mis à leur disposition (podium du Centre Bourse et en déambulatoire dans les allées du centre): exposition, projections et lectures, show cases, spectacles, concerts, ateliers, rencontres, échanges et débats, cadeaux, point d’information et espace détente sont au rendez vous. Le tout offert gratuitement au public!

Cette manifestation s’achève avec la Nuit des Théâtres, pendant laquelle le spectateur peut découvrir un spectacle pour 5 euro dans les grandes et petites salles marseillaises partenaires de l’opération sur présentation d‘un billet théâtre scoop. Ce dernier est remis aux visiteurs pendant la semaine. Toujours dans le but de démocratiser et soutenir le spectacle vivant, promouvoir les différents styles de spectacles et initier chacun aux arts vivants!

Impulsée par Diane Vandermolina, la création de cette manifestation répond au besoin d’ancrer le spectacle vivant dans la vie de la cité, l’art théâtral à lui seul représente une grande part de l’activité culturelle de la cité Phocéenne avec 60 théâtres et 50 spectacles présentés chaque soir. C’est aussi une opportunité pour les lieux, les compagnies, les groupes, les artistes solos désireux de présenter au public le fruit de leur travail. Ils peuvent bénéficier ainsi d’une visibilité accrue et rencontrer des programmateurs. Il demeure essentiel que tous les théâtres (petits et grands) et tous les types de spectacles soient représentés (contemporain, classique, opéra, tragédie, comédie, lecture théâtralisée, danse, clowns, cabaret, récital…), car ils montrent la diversité culturelle de notre région et sont complémentaires.

Les objectifs : Échanger, partager, découvrir…

Échanger : Le premier objectif est de tisser des liens et favoriser les échanges et les rencontres entre les différents acteurs culturels de la ville et de la Région. De leurs rencontres, peuvent naître des projets communs et montrer que le spectacle vivant est un lieu d’échange, de rencontre et de solidarité.

Partager : En offrant un espace de partage ouvert à tous, les artistes pourront s’exprimer sur les valeurs qui les animent et le travail qu’ils mettent en œuvre devant un large public ; et ce afin d’attiser sa curiosité des citoyens pour cet art.

Découvrir : N’ayant pas connaissance de la ou des spécialités de chaque salle de spectacle ou concert, une personne qui désire sortir ne sait pas forcément où aller. Les Théâtralia tendent à offrir une réponse à cette question.

Salles et Artistes présents aux éditions précédentes

Lieux de spectacle; des grands théâtres aux petites salles : Le Théâtre National de la Criée ; Le Théâtre du Gymnase ; Le Théâtre Toursky ; Le Théâtre Gyptis, Le Merlan ; Le Massalia ; Le Lenche ; La Baleine qui dit Vagues ; Le Badaboum Théâtre ; Le Lacydon ; L’Athanor Théâtre; Le Divadlo Théâtre ; Le Théâtre du Petit Merlan ; Le Théâtre Marie Jeanne ; Le Têtard ; Le Creuset des Arts ; Les 3 Act ; L’Archange ; Le Carpé Diem ; Le Hang’art ; le Panache ; Opening Nights ; Le Théâtre des Chartreux ; Les Argonautes ; La Comédie Ballet ; Le Théâtre de Ste Marguerite ; La Payotte ; l’Afriki Djigui Theatri et les salles du réseau LIM, le Théâtre du Petit Matin.

Écoles de danse: Théâtre sur cours ; Le Ceroc ; System Dance; Marseille Dance Academy, Bailar la Vida

Compagnies et artistes de Marseille et d’ailleurs : Les Décrocheurs de lune ; La Cie Célimène, globule et anonyme ; La Cie Julien Sigalas ; La Cie Tortutrankil ; la Cie l’Est et l’Ouest ; Lionel Fanny (artiste) ; Stan ; Christopher Watt; Muriel Panini ; Malik (AM Prod recorder) ; Sébastien (Humoristes) ; Jacques Mandréa ; Jean Jacques Boitard ; Lucien Séraphin (chanteurs) ; les bouffons du Marie Jeanne ; Alexander R, Joël Loviconi, Plaisir de chanter, Okydoky, Léa Roussel & Jean Marc Boucher, Kim, Danielle Sainte Croix, Joëlle Michelini, Claudia Meyer (groupes et artistes musique), Sandra Rivas, Thérèse Themlin ; Le Théâtre Ainsi de Suite ; le Théâtre Découverte et autres compagnies intervenants en PACA dont l’Opéra Théâtre Pour Tous, la compagnie du Funambule, les Caganis, le Garance Théâtre.

Diane Vandermolina, organisatrice

Créatrice et rédactrice en chef de la Revue Marseillaise du Théâtre (carte presse 106063). Après une classe préparatoire en lettres (hypokhâgne/khâgne B/L) au Lycée Thiers et des études de philosophie à Aix-en-Provence, Diane Vandermolina collabore avec des compagnies de théâtres, écrit des pièces et suit des cours de comédie. Passionnée par le théâtre depuis sa tendre enfance et forte de sa connaissance du milieu théâtral, elle a fondé la Revue Marseillaise du Théâtre, magazine culturel régional en octobre 2004. Elle a su s’entourer de nombreux collaborateurs, parmi lesquels, feu Edmée Santy. La majorité de théâtres marseillais ont immédiatement adhéré au projet. Elle a, par ailleurs, organisé plusieurs rencontres autour du théâtre au Club Pernod et à la Guimik Gallery. Poussée par le désir de redonner l’envie au public d’aller au théâtre, c’est tout naturellement qu’elle a eu l’idée de créer les Théâtralia. Ces dernières s’inscrivent dans la continuité de la revue qui consacre ses colonnes aux petits théâtres à part égale avec les grandes scènes, sans exclusivité aucune. Une revue, au service des artistes et du public, un guide critique du spectacle vivant. Spécialiste du Modern Theatre Taïwanais, se rendant très régulièrement à Formose, elle collabore régulièrement avec Renlai, un magazine taïwanais de langue anglaise et chinoise ; ainsi qu’un magazine taïwanais de langue française, Taiwan Aujourd’hui. Elle souhaite organiser un festival de spectacles taïwanais d’ici 2014/15 afin de faire découvrir au public français la diversité et richesse des créations asiatiques. Secrétaire générale du Club de la Presse Marseille Provence Alpes du Sud 2009/2011, consultante sur les projets DEFI JEUNES pour le Ministère Jeunesse et sports et 13 initiatives jeunes pour le Conseil Général 13, elle enseigne aussi le journalisme culturel à l’École de Journalisme de Marseille, Université de Provence, depuis 2009.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar